Accueil Bibliothèque Devine qui fait quoi

Devine qui fait quoi

par Diane

Aujourd’hui je te fais découvrir un album sans texte de 1999, tellement bien construit qu’on ne peut pas, à mon humble avis, passer à côté de cet album plein de poésie.

Présentation du livre

Cet album met en scène des personnages principaux que l’on ne voit jamais, si ce n’est à la 4ème de couverture où on aperçoit l’enfant et son chien de dos, et sur les pages de garde. Pas de texte et pas de personnages à voir ? Mais alors comment est-ce possible d’avoir une histoire? Là est tout le génie de Gerda Müller : les traces de pas vont être le fil rouge de notre histoire.

Ton enfant, va partir à la recherche d’indices (traces de pas, dans la maison, dans la neige, restes de repas…) pour pouvoir comprendre le déroulement de l’histoire. Décidément ici on aime bien faire les enquêteurs, (rappelle-toi mon article sur la magie de Ponti).

album jeunesse sans texte de Gerda Muller : devine qui fait quoi
les 3 seuls petits mots du livre invitant l’enfant à mener l’enquête

Exemple de récit possible

Et voici ce que cela peut donner après plusieurs lectures :

Un matin, un enfant quitte son lit, enlève son pyjama vert, enfile ses chaussons, part tout nu à la salle de bain faire sa toilette. Il s’habille (il met son slip, son débardeur, ses chaussettes rouges, son pantalon bleu et son col roulé de laine). Il faut bien se couvrir, dehors il neige ! L’enfant sort de sa chambre et prend ensuite son petit-déjeuner dans la salle à manger. Il a pris du beurre, de la confiture sur ses tartines, a bu un jus d’orange. Il enlève ses chaussons bleus, met ses bottes rouges et enfile son manteau bleu et sort de la maison, accompagné de son chien. En sortant, le chien fait peur à un oiseau (étourneau il semblerait) qui était en train de se nourrir dans la mangeoire. Le chien effraie également un merle qui finit par s’envoler…

Et on peut continuer ainsi à raconter l’histoire, simplement en observant minutieusement les illustrations truffées de détails.

traces de pas dans la neige : le fil rouge de l'album de Gerda Muller
Cela nous a pris quelques lectures, avant de remarquer la trace du bâton à côté des pas de l’enfant.

Pourquoi est-ce l’un de mes livres préférés se déroulant en hiver ?

  • J’aime les livres sans textes, car cela permet un échange avec son enfant encore plus marqué que les livres avec texte. Ils incitent et encouragent le langage, aiguisent le sens de l’observation, et le sens de la déduction.
  • C’est un livre qui a réuni toute la famille, les ados aussi bien que le petit dernier, tout le monde apportait de l’eau au moulin pour faire avancer le récit. Il a créé du lien.
  • Il met en lumière le jeu libre (cf article à venir), l’insouciance de l’enfance, l’entraide. Un livre plein de bienveillance, je trouve.
  • C’est un album dont on ne se lasse pas d’ouvrir : on est pris au jeu de vouloir découvrir un nouveau détail qui nous aurait échappé la fois précédente, on améliore le récit et la narration évolue au fur et à mesure que ton enfant grandit.
  • Ton enfant peut facilement s’identifier au personnage de l’histoire
  • L’absence de texte accentue le silence que l’on peut ressentir par temps de neige : tous les bruits sont absorbés par la neige.
  • Les illustrations sont très réalistes et les couleurs très douces.
  • Il ouvre la voie à de nombreux prolongements possibles. On peut par exemple,
    1. prolonger l’histoire en jouant à laisser des traces, dans la pâte à modeler, dans la neige, (activité très prisée en général pour les 2-3 ans)
    2. à partir à la recherche d’empreintes laissées par les animaux, dans la neige ou la terre.
    3. Et pourquoi pas, imaginer une nouvelle histoire juste avec quelques empreintes laissées par quelques objets dans la peinture, puis sur la feuille.
    4. pour les plus grands, imaginer et écrire le récit.

Tu trouveras prochainement un article dans la rubrique On fait quoi? On crée, te montrant tous les prolongements réalisés à la suite de la lecture de cet album.

Quand proposer ce livre ?

J’ai commencé à proposer ce livre à mon enfan’tastique dès 2 ans et demi. Il s’agissait simplement de décrire chaque image, sans trop essayer de comprendre l’histoire. La déduction n’est pas encore facile à cet âge-là. A toi de voir si ton enfant accroche ou pas. Inutile d’insister si la sauce ne prend pas. Tu pourras toujours le proposer l’hiver d’après, quand ton enfant sera un peu plus grand.

A 3 ans, mon enfan’tastique a commencé à essayer de comprendre ce qui a bien pu se passer et a peu à peu élaboré une histoire cohérente. On s’amusait à comparer une image avec la suivante pour comprendre ce qui avait changé et quelle était la progression de l’histoire.

Conclusion : un vrai coup de cœur à avoir de toute urgence dans sa bibliothèque !

Et si on échangeait à propos de cet article?

  • Connaissais-tu cet album?
  • As-tu un livre sur l’hiver dont tes enfants ne se lassent pas?
  • Connais-tu d’autres albums sans texte qui ont eu un franc succès?
  • Je suis à la recherche d’albums se déroulant en hiver mais sans neige, en connais-tu un?

Au plaisir de te lire !

0 commentaire
0

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer pour réaliser des statistiques de visites. Accepter En savoir plus

30 moments bonheur à partager en famille.